Quatre personnes ayant plaidé coupables pour possession de huit ossements d’albinos, ont été condamnées pour profanation, vente de tissus humain, contraires à la loi sur l’anatomie au Malawi.

Albinos are violently attacked in parts of East Africa for their body parts used in rituals to bring power and good luck Photo: AFP

Quatres personnes surprises en possession de 8 ossements humains, suspectés d’être des ossements d’une personne albinos ont été condamnées au Malawi.

Selon le journal Nyassa Times, la bande de criminels, donc trois hommes et une femme, a été arrêtée tôt cette année grâce à un avertissement fait à la police de Philombe par un homme d’affaires, qui avait été approché par les personnes incriminées, pour l’achat d’ossements humains.

Les quatre individus reconnu coupables pour profanation et vente d’ossements contraire à la loi sur l’anatomie connaîtront leur sentence en février 2016.

 

Dans la même affaire, des experts médicaux au Malawi ont confirmé qu’il s’agissait d’ossements humains.

Rappelons que la vie des personnes  atteintes d’albinisme continue d’être menacée. L’idée selon laquelle les corps d’albinos donne le pouvoir et la chance, prévalant dans certaines parties de l’Afrique de L’est et perpétrée par certains marabouts  ont été blâmées pour l’attaque contre les albinos.

Les hommes d’affaires et les politiciens qui paient des marabouts pour des charmes, les intermédiaires qui livrent les parties d’êtres humains, ont tous été blâmées pour l’escalade des attaques et de massacres de personnes atteintes d’albinisme.

Dans un rapport sur la discrimination et le meurtre des albinos publié le Haut commissariat des nations Unies, il est recommandé à une plus grande protection de ces personnes qui sont vulnérables et font face à cette forme de discrimination.

Source: Nyassa Time

Click here for reuse options!
Copyright 2016 actualité africaine

Laisser un commentaire