Selon l’agence Reuters, un rapport confidentiel du Conseil de sécurité des Nations Unies accuse le Rwanda de recruter et d’entraîner des réfugiés burundais dans le but de renverser le président Pierre Nkunrunziza.

Image copyright

Le rapport a été rédigé par des experts de l’ONU chargés d’évaluer les sanctions contre la République démocratique du Congo(RDC).

Ils expliquent que l’entrainement s’est déroulé dans un camp situé dans une forêt rwandaise.

Les experts affirment s’être entretenus avec 18 combattants burundais dans la province du Sud-Kivu en RDC.

L’agence de presse qui cite le rapport, souligne Reuters cite le rapport, en soulignant que ces derniers avaient tous affirmé qu’ils ont tous été recrutés en mai et juin 2015 dans le camp de réfugiés Mahama dans l’est du Rwanda.

Ils auraient été formés pendant deux mois par des instructeurs militaires, parmi lesquels des soldats rwandais.

La ministre rwandaise des affaires étrangères, Louise Mushikiwabo , a rejeté ces accusations qu’elle a qualifiées d’absurdes.

Le Burundi avait récemment accusé son voisin de chercher à le destabiliser.

Avec BBC

Click here for reuse options!
Copyright 2016 actualité africaine