Idriss Deby Itno rappelle que l’envoie d’une délégation a été décidé au dernier sommet de l’UA.Image copyrightAFP
Image captionIdriss Deby Itno rappelle que l’envoie d’une délégation a été décidé au dernier sommet de l’UA.

Dans un communiqué, l’organisation a fait savoir que les présidents de la Mauritanie, de l’Afrique du Sud, du Gabon, du Sénégal et le premier ministre éthiopien sont les membres de cette délégation dite « de haut niveau ».

Elle représente les cinq régions du continent.

La délégation sera dépêchée au Burundi pour des consultations avec le gouvernement ainsi qu’avec les autres parties prenantes dans la crise burundaise.

Son mandat est de consulter le gouvernement, ainsi que d’autres acteurs burundais, sur le dialogue inclusif.

Les discussions seront aussi axées sur le déploiement de la Mission africaine de prévention et de protection au Burundi (Maprobi), si elle est acceptée par le gouvernement du Burundi.

La décision d’envoyer une délégation au Burundi a été prise par la 26ème Session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine, il y a cinq jours à Addis-Abebas.

Le Président de l’Union africaine, Idriss Deby Itno de la République du Tchad a rappelé dans le même communiqué.

La crise au Burundi a commencé il y a plus de huit mois avec des mouvements de protestations à la candidature du président Nkurunziza aujourd’hui élu.

Click here for reuse options!
Copyright 2016 actualité africaine