La CAF a fait savoir, à l’issue d’une réunion du comité exécutif à Kigali, qu’elle soutenait le Cheikh Salman dans la course à la succession de Joseph Blatter.

L’instance du football africain a annoncé cette décision prise “ à l’unanimité”, par les membres composant le comité exécutive.

La CAF, qui regroupe 54 associations est le plus gros réservoir de voix, Cheikh Salman pourra théoriquement compter sur ces dernières.

Il est déjà soutenu par sa propre Confédération regroupant 46 associations.

Le 15 janvier dernier, la CAF et la Confédération asiatique ont conclu un accord de partenariat portant sur l’organisation de compétitions communes et des programmes de développement.

Quatre des cinq candidats à la succession de Joseph Blatter ont fait le déplacement de Kigali : Cheikh Salman, Gianini Infantino, Secrétaire General de l’UEFA, l’homme d’affaires sud-africain Tokyo Sexwale et le Français Jérôme Champagne, ancien Secrétaire-General adjoint de la FIFA.

L’élection à la présidence de la FIFA aura lieu le 26 février à Zurich, en Suisse.

Avec BBC

Click here for reuse options!
Copyright 2016 actualité africaine