Guinée : révoltée, la presse marche lundi pour dénoncer le meurtre de Mohamed Diallo

La presse guinéenne a décidé de marcher lundi pour dénoncer le meurtre de notre correspondant El Hadj Mohamed Diallo, tué dans l’exercice de ses fonctions, vendredi lors d’affrontements entre militants de l’opposition.

Le meurtre de notre correspondant Mohamed Diallo ne restera pas impuni. La presse guinéenne compte bien s’en assurer ! Elle a décidé de marcher lundi matin, à partir de 8h00 heure locale, pour condamner le décès de Mohamed Diallo.

« Suite à l’assassinat barbare et criminel de notre confrère El-hadj Mohamed Diallo du site d’information Guinée7.com, le vendredi 5 février 2016 au siège de l’UFDG, la presse guinéenne organise une marche pacifique le lundi 8 février 2016, à partir de 8 heures.

A travers cette manifestation, les hommes de médias entendent dénoncer cette mort absurde et « attirer l’attention de l’opinion nationale et internationale sur le meurtre odieux et lâche de notre confrère », a écrit dans un communiqué le comité d’organisation de la marche.

Le comité d’organisation appelle aussi « tous les professionnels des médias, les organisations de défense des droits de l’Homme à participer à la marche pacifique qui débutera au Pont le 8 novembre à 8h00 pour finir au ministère de la Justice, dans la commune de Kaloum ».

Mohamed Diallo a été inhumé ce dimanche après-midi au cimetière de Kalomo, le quartier où il résidait, à Conakry, bondé de monde pour l’accompagner dans sa dernière demeure.

Il a été tué vendredi lors d’affrontements entre militants du principal parti d’opposition, l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG). Les partisans de Cellou Dalein Diallo, numéro un du parti, et ceux de Bah Oury, le numéro deux, récemment rentré après avoir été gracié par Alpha Condé, se lançaient des projectiles. Quand soudain deux coup de feu ont retenti, l’une des balles transperçant Mohamed Diallo en plein cœur, qui resta allongé sur le sol, succombant presque immédiatement.

Notre correspondant était tout juste âgé de 30 ans. Il laisse derrière lui une veuve et deux enfants. De nombreux hommages lui ont été rendus pour son professionnalisme, sa rigueur et sa générosité.

Avec Afrik.com

Click here for reuse options!
Copyright 2016 actualité africaine

afrika54news

ACTUALITÉ AFRICAINE À TOUTE HEURE

You May Also Like