La prisonnière politique Victoire Ingabire, leader de l’opposition rwandaise, se voit de plus en plus privée de ses droits les plus élémentaires.

Victoire-Ingabirebre-1C’est ainsi que le vendredi 29 janvier 2016, les autorités pénitentiaires ont refusé l’accès à la détenue à 5 personnes qui devaient lui rendre visite. Pour son parti politique, FDU-Inkingi, il s’agit clairement de la politique décidée par le gouvernement rwandais afin d’isoler Victoire Ingabire, en mettant fin à son droit de visite, à ses activités socio-culturelles et même aux visites de travail de son équipe de défense.

Victoire Ingabire a été condamnée à 15 ans de prison après avoir subi un procès politique et est actuellement incarcérée en isolement dans la fameuse prison de Kigali communément appelée « 1930 ». Le traitement qui lui est réservé bafoue ses droits les plus élémentaires en tant que prisonnière. Ses avocats sont fouillés, voire interdits de visite comme ses autre visiteurs désormais, ses livres de prière et de lecture lui ont été retirés.

Selon le communiqué de sa formation politique, elle avait jusqu’ici droit à une visite hebdomadaire de cinq personnes parmi ses proches. Les autorités ont décidé de ramener ce nombre à une seule personne sans aucune justification valable, prétendant que la mesure s’appliquait à tous les prisonniers pour « alléger la charge de travail des gardiens » mais il n’en est rien, les autres prisonniers continuant de recevoir plus d’un visiteur.

Prison Centrale de Kigali dit "1930" où est incarcéré Victoire Ingabire

Prison Centrale de Kigali dit « 1930 » où est incarcéré Victoire Ingabire

Par ailleurs, ces restrictions à ses droits coïncident avec son recours à la Cour Africaine des Droits de l’Homme qui semble être à l’origine de ces mesures de torture et de traitement inhumain. En effet, la situation d’isolement a été aggravée vraisemblablement suite à la convocation de comparaitre devant la Cour Africaine des Droits de l’Homme à Arusha début mars, afin de pouvoir contester les motifs et les circonstances de sa condamnation devant les juridictions rwandaises. Son parti dénonce cette entrave à sa défense.

Source: Jambonews.net

Click here for reuse options!
Copyright 2016 actualité africaine