Tchad : investi candidat du MPS, Idriss Déby Itno veut limiter le nombre de mandats s’il est réélu

Idriss Déby Itno, le président tchadien en 2011. © Vincent Fournier pour J.A.

Le président tchadien, Idriss Déby Itno, a été investi par le Mouvement patriotique du salut (MPS). Au pouvoir depuis 1990, il a annoncé vouloir limiter le nombre de mandats présidentiels et faire du Tchad un État fédéral.

L’annonce de l’investiture du chef de l’État tchadien, Idriss Déby Itno (IDI), comme candidat du Mouvement patriotique du salut (MPS) a été faite mardi 9 février à l’occasion d’un congrès extraordinaire du parti au pouvoir. Devant les délégués du MPS venus de tout le pays, réunis au Palais du 15 janvier à N’djamena, IDI a notamment annoncé qu’il œuvrerait en faveur d’une réforme constitutionnelle s’il été réélu lors de la présidentielle du 10 avril.

Limitation des mandats

Cette réforme aurait deux grands axes : la limitation à deux du nombre de mandats présidentiels et la transformation du Tchad en un État fédéral. Rappelons que Déby, lui-même, avait fait sauter le verrou constitutionnel de la limitation des mandats en 2005.

Idriss Déby, que l’on dit fatigué à l’âge de 63 ans, est à arrivé la tête du Tchad après avoir écarté Hissène Habré du pouvoir, en décembre 1990. Il a une première fois été élu président en 1996 avant d’être réélu en 2001, 2006 et 2011.

Source: Jeune Afrique

Click here for reuse options!
Copyright 2016 actualité africaine

afrika54news

ACTUALITÉ AFRICAINE À TOUTE HEURE

You May Also Like