Signifiant « les héroïnes de la nourriture » en swahili,  »Mama Shujaa wa chakula » est l’émission du moment en Tanzanie, un pays où 75 % des agriculteurs sont des femmes. Cette compétition télévisée met en scène 18 agricultrices venues apprendre de nouvelles techniques afin d’améliorer leur productivité et développer leurs villages.

« La contribution des femmes à la sécurité alimentaire est très importante, mais quand il est question d’accès au marché, d’accès aux produits agricoles, elles sont en retrait », explique, à France 24, la responsable du programme Justice économique d’Oxfam, Eluka Kibona qui a conçu l’émission. Les candidates doivent vivre ensemble pendant trois semaines dans une ferme spécialement construite pour l’émission. Et durant le tournage, elles s’engagent mutuellement dans divers concours agricoles.

À la fin, une seule candidate remportera la compétition télévisée et pourra agrandir son exploitation agricole avec les récompenses, notamment des outils pour la pêche et l’agriculture auxquels s’ajoute une enveloppe de 20 millions de shilling tanzaniens (environ 8570€) .

Chaque concurrente repart également avec un équipement et un savoir-faire nouveau qu’elle pourra transmettre aux personnes de son village. Un gain utile pour des agricultrices qui vivent, pour la plupart, en dessous du seuil de pauvreté. C’est ce que confie à France 24, l’une des participantes, Daudi Eva :« pour moi, l’agriculture est un travail qui me donne la chance de pouvoir employer d’autres personnes, de leur donner la chance de travailler et de gagner leur vie ». Ces femmes agricultrices, souvent marginalisées, sont ainsi passées à la reconnaissance et à la célébrité locale.

Loin du bling-bling des superproductions occidentales telles Secret story, cette émission a séduit plus de 20 millions de téléspectateurs en Afrique de l’est.

Source: ecceafrica.com

Click here for reuse options!
Copyright 2016 actualité africaine