Ouganda: Capturé, un chef de la LRA devrait bénéficier d’une amnistie

Un des principaux commandants du groupe rebelle de l’Armée de résistance du seigneur (LRA) capturé dans le Nord est de la Centrafrique devrait bénéficié d’une amnistie , avons-nous appris

L’armée ougandaise a indiqué jeudi qu’elle détenait Okot odek dit commandant “Sam“, capturé en Centrafrique la semaine dernière et qui sera prochainement rapatrié en Ouganda.

Ce dernier devait en vertu d’une loi d’amnistie adoptée en l’an 2000 retrouver la liberté comme 13 000 combattants de la LRA rapatrié en Ouganda à condition de déposer les armes et renoncer à la violence.

Par ailleurs , cette loi ne s’appliquerait pas à de hauts gradés de la LRA comme Joseph Kony, chef du mouvement armé ou Dominic Ongwen, poursuivi par la CPI .

Selon un rapport de l’Onu, la LRA, a exécuté plus de 100.000 personnes et enlevé plus de 60.000 enfants dans le nord de l’Ouganda, puis au gré de son exil dans les pays voisins.

En janvier dernier, l’ex-Séléka avait revendiqué l’arrestation d’un autre chef du mouvement armé , Dominic Ongwen actuellement jugé à la CPI pour crimes de guerre.

KOACI

Click here for reuse options!
Copyright 2016 actualité africaine

afrika54news

ACTUALITÉ AFRICAINE À TOUTE HEURE

You May Also Like