L’ancienne vice présidente Joyce Mujuru  a lancé mercredi sa propre formation politique après avoir été exclue de la ZANU-PF, le parti au pouvoir suite à des rumeurs de complot contre le chef de l’Etat.

Joice Mujuru a annoncé mercredi qu’elle avait fondé un nouveau parti politique baptisé « We Are People First » (Le Peuple d’abord) .

« Nous ne dirigeons pas le peuple, le peuple se dirige lui-même », a-t-elle déclaré.

Longtemps considérée comme la probable héritière du président zimbabwéen Robert Mugabé dont elle fut vice-présidente.

Joïce Mujuru a fait partie de tous les gouvernements depuis l’indépendance du pays en 1980 avant d’être brutalement limogée en décembre 2014 pour complot contre l’homme fort du pays. Elle s’est jurée de balayer son ancien mentor à la tête de l’Etat.

Auteur: koaci

Click here for reuse options!
Copyright 2016 actualité africaine