Lubumbashi: les magasins restés fermés le 16 février à la Kenya ont été scellés

Couloir du marché de change parrallele du marché central de Kinshasa, mardi 16 Fevrier 2016, à 13h44′.Radio Okapi/Ph. John Bompengo(Photo d’illustration)

Les autorités de la commune de la Kenya dans la ville de Lubumbashi ont scellé mercredi 17 février les magasins qui n’ont pas ouvert et ceux qui ont ouvert en retard le 16 février, décrété journée ville morte par l’opposition.
Le bourgmestre de cette commune indique que si les propriétaires de ces commerces ne paient pas une amende de 500 dollars américains, leurs magasins resteront fermés pendant un mois.

L’avocat de ces commerçants condamne cette décision.

« Le 17 février, le bourgmestre adjoint est passé pour sceller tous les magasins des personnes répertoriées comme celles qui n’avaient ouvert à temps ou n’avaient pas du tout  ouvert. C’est ce qui a fait qu’on a scellé les magasins. On a auditionné les commerçants par un agent des services spécialisés de sécurité, puis on leur a demandé de payer 500 dollars pour la réouverture des magasins », rapporte Me Astia Mulunda, avocat conseil des propriétaires des magasins du marché central de la Kenya.

L’avocat exige la réouverture des magasins.

Auteur: Radiokapi

Click here for reuse options!
Copyright 2016 actualité africaine

afrika54news

ACTUALITÉ AFRICAINE À TOUTE HEURE

You May Also Like