Centrafrique: En retard dans les résultats partiels, Dologuele accuse Touadera de «fraudes organisées»

Au cours d’une conférence de presse, Saturnin Ndomby, porte-parole de l’Union pour le Renouveau Centrafricain (URCA), a accusé de « fraudes organisées » au second tour de la présidentielle, Faustin Archange Touadera, rival de Dologuele.

Il a affirmé « détenir  » des preuves « tangibles » desdites fraudes à Bangui et en province.
« Il y a des bureaux de vote qui sont apparus dans certains arrondissements » lors de la proclamation des résultats partiels de Bangui : ce sont « des bureaux de vote fictifs » a fait valoir Saturnin Ndomby.
Avant de poursuivre, « nous avons reçu plusieurs situations d’intimidation avec des chefs de milices armées arpentant les quartiers et les villages ou les abords des centres de vote pour orienter le vote des citoyens ».
Depuis mardi, l’Agence national des élections (Âne), donne des résultats provisoires qui donne le candidat  Touadera vainqueur à Bangui et dans plusieurs autres localités du pays.
L’Urca a par ailleurs rejeté les accusations concernant une  » entente  » entre son candidat et le rapporteur général de l’Autorité nationale des élections, Julius Ngouadé Baba.
Ces accusations interviennent au moment où,, Julius Ngouadé Baba a été « mis à l’écart « pour ne pas gêner le processus électoral », avait indiqué la présidente de l’ANE, Marie-Madeleine N’kouet Hoornaert, évoquant des suspicions « non vérifiées « 
(Koaci)
Click here for reuse options!
Copyright 2016 actualité africaine

afrika54news

ACTUALITÉ AFRICAINE À TOUTE HEURE

You May Also Like