Le bilan de l’épidémie de méningite qui sévit au nord Togo est porté à la hausse par le gouvernement.

Réuni en Conseil des ministres hier jeudi à Lomé, le gouvernement a annoncé qu’ « A ce jour, nous déplorons 417 cas dont 29 décès ».

De la persistance de la maladie qui a été signalée au tout début de ce mois de février dans la région septentrionale du pays et plus particulièrement dans la préfecture de Dankpen, le Conseil a précisé dans son communiqué que « Il a été constaté, malheureusement, une extension de l’épidémie dans la région centrale (38 cas dont 2 décès) et dans la région des savanes (43 cas avec 3 décès) ».

Rappelons que le gouvernement togolais a confirmé l’existence de l’épidémie de la méningite au sortir d’un conseil des ministres le 10 février dernier. En vue de lutter contre cette maladie, le gouvernement avait annoncé la prise de disposition des plans d’urgence qui visent à circonscrire l’épidémie et à l’endiguer. Des dispositions urgentes sont allées de la surveillance des premiers cas, l’identification du germe de l’épidémie à l’information et à la sensibilisation des populations sur les règles d’hygiène et les symptômes devant servir d’alerte en vue d’une consultation précoce.

(koaci)

Click here for reuse options!
Copyright 2016 actualité africaine