Niger : l’opposition conteste les résultats partiels de la Présidentielle

Au Niger, l’opposition ne reconnaît pas les résultats partiels de l’élection présidentielle annoncés lundi par la commission électorale.

La coalition d’opposition au Niger a affirmé, ce mardi 23 février 2016, ne pas reconnaître les résultats partiels de l’élection présidentielle annoncés lundi par la commission électorale (CENI)

L’information a été donnée par le porte-parole de l’opposition qui dénonce des fraudes dans le scrutin. Le porte-parole de la Coalition pour l’alternance 2016 (COPA 2016), Amadou Boubacar Cissé, commentant l’annonce par la CENI des premiers résultats du scrutin de dimanche et lundi, a déclaré à Niamey que « tel que cela a été proclamé jusqu’à maintenant, on ne peut pas les reconnaître ».

Refusant de commenter les modes d’action, le porte-parole joute : « On demande aux militants de résister, de ne pas accepter ce qui se passe parce que c’est totalement contraire à ce qui été exprimé par les urnes. Comment ? Enfin, vous verrez bien comment. Je n’ai pas besoin de vous dire la stratégie que nous adoptons ».

Le Président sortant, Mahamadou Issoufou, qui brigue un deuxième quinquennat, a promis une victoire KO au premier tour, face une opposition qui n’a cessé d’agiter le spectre de la fraude électorale. La campagne s’est déroulée dans une ambiance tendue. Près de 7,5 millions d’électeurs devaient choisir entre 15 candidats lors du scrutin présidentiel couplé à des Législatives.

Auteur: Afrik.com

Click here for reuse options!
Copyright 2016 actualité africaine

afrika54news

ACTUALITÉ AFRICAINE À TOUTE HEURE

You May Also Like