Le président du Zimbabwe le 27 février dernier, jour des festivités pour son 92ème anniversaire, en compagnie de sa femme, Grace

Robert Mugabe, à la tête du Zimbabwe depuis 1987, a fêté ses 92 ans en grande pompe le 27 février au cours d’une cérémonie à Masvingo, dans le sud, qui a coûté près de 800 000 dollars.

50 000 personnes ont été conviées, parmi lesquelles des partisans de la Zanu-PF, le parti au pouvoir, des cadres du parti, des ministres, des diplomates étrangers et des représentants des partis au pouvoir en Angola, au Botswana, en Afrique du Sud, en Namibie et en Tanzanie.

Cette cérémonie grandiose s’est déroulée alors que l’état de catastrophe naturelle a été décrété en raison de la sécheresse qui sévit sur 75% du territoire zimbabwéen. Le 9 février, Robert Mugabe avait appelé les entreprises et les associations caritatives nationales à verser 1,5 milliard de dollars pour importer de la nourriture et empêcher une famine.

Plusieurs gros gâteaux étaient exposés pour la cérémonie d’anniversaire, l’un d’eux représentant l’Afrique, un autre pesant 92 kilos était un réplique du lieu des festivités : le monument national du Grand Zimbabwe, un ensemble de ruines du XIIIe siècle, classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

92 ballons ont été lâchés devant les invités, en l’honneur du nombre d’années de celui qui a été Premier ministre de 1980 à 1987 avant de devenir chef de l’Etat. Alors que le parti au pouvoir est en proie à des querelles internes liées à la lutte pour la succession de Robert Mugabe, au pouvoir depuis 29 ans, ce dernier n’a pas manqué de se lancer dans des diatribes contre les Etats-Unis.

Click here for reuse options!
Copyright 2016 actualité africaine