Afrique du Sud : affaire du bébé volé- version la mère adoptive

(photo des parents après la disparition de leur fille)

Au Cap, le procès d’une femme accusée d’avoir kidnappé un bébé en Afrique du Sud il y a 18 ans s’est poursuivi ce lundi.

Zephany avait été enlevée dans un hôpital du Cap en 1997.

La femme accusée a plaidé non coupable.

Son nom n’a pas été révélé pour protéger la jeune victime qui a été placée en foyer au moment où sa mère adoptive a été arrêtée.

Ce lundi pour la première fois, la femme accusée a témoigné devant le juge, donnant sa version des faits.

En larmes, la quinquagénaire a craqué sur le banc des accusés.

Elle a versé des sanglots en évoquant son arrestation le 26 février 2015 : « c’est la dernière fois que j’ai vue Zephany ».

Depuis, elle n’a pas pu avoir de contact avec l’enfant qu’elle a élevée comme sa fille.

A la barre, l’accusée affirme avoir décidé, après une nouvelle fausse couche, d’adopter un bébé et raconte avoir contacté et payé une femme pour lui trouver un enfant

Cette femme lui aurait alors remis, en avril 1997, un bébé de trois jours enveloppé dans une couverture, dans une gare du Cap.

Ce bébé n’était autre que Zephany, kidnappée quelques heures plus tôt.

Mais 18 ans plus tard, la famille Nurse a retrouvé Zephany suite à une incroyable coïncidence.

Des lycéens avaient remarqué une troublante ressemblance entre Zephany, qui entrait alors en classe de terminale, et Cassidy Nurse, une élève plus jeune qu’elle.

Des tests avaient ensuite prouvé qu’elles étaient bien soeurs et que Zephany était le bébé kidnappé.

Le procès a été ajourné jusqu’à lundi prochain.

BBC

Click here for reuse options!
Copyright 2016 actualité africaine

afrika54news

ACTUALITÉ AFRICAINE À TOUTE HEURE

You May Also Like