BURKINA : LE MNLA CHEZ ROCH KABORÉ

Le MNLA a été reçu par le Président du Faso © Dircom Présidence du Faso

Le Président du Faso Roch Marc Christian Kaboré  a accordé une audience au président du Mouvement national pour la Libération de l’Azawad (MNLA) et président de la coordination des mouvements de l’Azawad, Bilal Ag Acherif dans la soirée du 03 mars 2016 à Ouagadougou, annonce un communiqué de la Direction de la communication (DIRCOM) de la présidence du Faso.

A sa sortie d’audience, le visiteur a confié avoir abordé deux sujets, notamment sur le Burkina et sur le Mali. Concernant le « Pays  des Hommes intègres », Bilal Ag Acherif a dit être venu présenter ses condoléances au Burkina, qui a été frappé en janvier dernier par des attaques terroristes.

« Nous avons (…)  mis à profit notre audience avec le Président du Faso, pour présenter nos condoléances au peuple du Burkina Faso suite aux attaques terroristes dont il a été victime et nous partageons la douleur du peuple burkinabè en ce moment»,  a indiqué le président du MNLA, selon ses propos rapportés par la Dircom.

Bilal Ag Acherif a par ailleurs souligné  les liens entre le Burkina et le Mali, qui sont appelés à être consolidés. « Ce sont des liens historiques, dit-il, géographiques et humains. Donc, nous avons le devoir de renforcer et de préserver ces liens dans l’intérêt supérieur de nos populations. Nous sommes conscients que la stabilité et la paix au Burkina, c’est aussi la stabilité et la paix chez nous également».

Merci

Sur ce sujet, le président du MNLA a clos son propos en remerciant le peuple burkinabè  «pour l’accueil et le bon voisinage qu’il a réservés aux populations Touareg refugiées ici au Burkina depuis que la crise a commencé en 2012 jusqu’aujourd’hui», car, assure-t-il, «ces populations se sont toujours senties chez elles ici au Burkina et cela mérite que l’on remercie le peuple burkinabè».

Le deuxième sujet a porté sur l’évolution de l’accord de paix signé entre le gouvernement malien et les groupes armés du Nord Mali. « Nous avons aussi renouvelé au Président du Faso, notre engagement et notre détermination à œuvrer pour que la paix aboutisse et que l’accord qui a été signé entre nous et le gouvernement du Mali soit mis en œuvre dans l’intérêt supérieur de la paix », a expliqué Ag Acherif.

Le Président du MNLA a appelé toutes les parties à le mettre rapidement en œuvre. « Nous sommes aujourd’hui confrontés tous à une réalité qu’est le terrorisme et l’insécurité. Nous pensons que les mouvements de l’Azawad et le gouvernement du Mali ainsi que les Etats concernés doivent se mettre ensemble pour que l’accord soit mis en œuvre. Parce que sa mise en œuvre jouera également un rôle important dans le combat contre ce fléau », a-t-il déclaré.

burkina24

Click here for reuse options!
Copyright 2016 actualité africaine

afrika54news

ACTUALITÉ AFRICAINE À TOUTE HEURE

You May Also Like