Brian Richardson est un ex-banquier sud-africain qui a fondé en 2002 Wizzit, une plateforme qui permet aux plus démunis ou à ceux qui n’ont pas de compte bancaire d’en avoir un car «la domiciliation bancaireassoit une position sociale», d’après ses dires.

Les clients de la firme peuvent obtenir des services bancaires, via leurs téléphones, grâce aux partenariats qu’elle a noués avec certaines banques locales et les opérateurs de téléphonie mobile du pays. Wizzit fonctionne comme un intermédiaire de services bancaires. Puisqu’elle est plus proche des populations même dans les régions les plus isolées, c’est auprès d’elles que s’effectuent toutes les opérations d’ordre bancaire comme les dépôts d’argent par exemple.

«En Afrique du sud, 80% de la population n’ont pas de compte bancaire. Les banques traditionnelles servent les classes moyennes et supérieures mais elles se détournent des clients les plus simples Nous proposons aux banques bien installées dans leur pays, notre savoir-faire pour qu’elles puissent atteindre des populations auxquelles elles n’ont traditionnellement pas accès.», explique-t-il.

Désormais, les clients de Brian Richardson épargnent puis accèdent à des prêts. Ils souscrivent également des contrats d’assurances vie ou médicale par l’intermédiaire de ses services. 7 millions de personnes dans 9 pays africains sont bancarisées grâce à ce service mobile. Wizzit s’implantera bientôt en Egypte, en Birmanie, au Mexique et en Colombie. « Sur le sol sud-américain, nous n’avons même pas prospecté, ce sont des partenaires qui sont venus nous chercher », confie Brian Richardson.

Click here for reuse options!
Copyright 2016 actualité africaine