SafeBoda, l’Uber des taxis-motos ougandais

C’est tout un écosystème qui s’est construit autour de l’application mobile ougandaise SafeBoda, l’Uber des taxis-motos selon Techmissus. « Avec le service SafeBoda, les clients peuvent localiser et joindre les conducteurs via une application mobile. SafeBoda s’est donc engagée à présenter les boda boda (taxis-motos, ndlr) comme un moyen de transport sûr et regagner la confiance de la population.»

Mais ce n’est pas tout. En effet, l’application mobile est soutenue par une organisation complète qui compte à ce jour des centaines de conducteurs de taxis-motos de plus d’une vingtaine de stations de la capitale Ougandaise. Ses adhérents profitent de services tels que des cours de conduite et de maintenance de la moto, des formations de service aux clients ainsi que des stages de premiers secours assurés par la Croix-Rouge ougandaise. Le tout pour une cotisation hebdomadaire de 10 000 shillings (soit un peu moins de 2000 francs CFA).

Créée en 2014 pour rendre plus sûrs les transports en « boda boda » dans la ville de Kampala, Safeboda s’est construite, depuis, une réputation bien établie. Elle a été co-fondée par un conducteur de boda boda, Ricky Rapa Thomson, dans le but, confie-t-il, de « faire savoir que les boda boda sont sûrs ; et d’attirer plus de clients et de gagner plus d’argent. »

Click here for reuse options!
Copyright 2016 actualité africaine

afrika54news

ACTUALITÉ AFRICAINE À TOUTE HEURE

You May Also Like