Faso Soap va recourir au crowdfunding pour entrer dans sa phase opérationnelle. Le projet de savon antipaludéen des burkinabé Gérard Niyondiko et Moctar Dembele, a besoin de fonds pour atteindre son objectif consistant à sauver 100.000 vies, d’ici la fin 2018.

Pour les obtenir, depuis le 12 avril, et ce jusqu’au 21 mai, Faso Soap fait appel à la généreuse contribution de tous sur le site http http://fr.ulule.com/100000vies/pour le lancement de la fabrication de son savon anti-moustique. « Avec les sommes collectées sur le site Ulule, nous pourrons réaliser les travaux de recherche sur les prototypes de savon déjà développés par l’équipe. Les 30.000 euros affichés (comme objectif de financement) permettraient de financer des tests d’efficacité des savons en laboratoire. Avec 60.000 euros, nous pourrions valider l’impact de l’utilisation du savon en conditions réelles. 100.000 euros nous permettraient de créer notre propre laboratoire et de préparer la mise en production »,explique Gérard Niyondiko.

Sachant que le paludisme tue un enfant toutes les deux minutes, on espère vivement que l’appel des chercheurs de Faso Soap sera entendu et donnera lieu à une grande vague de financement.

ecceafrica

Click here for reuse options!
Copyright 2016 actualité africaine