Le chef des rebelles du Sud-Soudan Riek Machar est arrivé dans la capitale Juba, après une longue  semaine d’attente, retard  qui a d’ailleurs failli  faire capoter un accord de paix.

Il devrait être assermenté plus tard comme le premier vice-président dans un nouveau gouvernement d’unité.Ceci est  l’élément clé de l’accord visant à mettre fin à plus de deux ans de conflit qui a tué des dizaines de milliers de personnes et laissé deux millions d’autres sans-abri

.M. Machar a fui Juba au début du conflit en Décembre 2013. Il avait été accusé de tentative de coup d’Etat, ce qu’il a toujours nié.

M. Machar, vêtu d’une chemise de couleur claire, a été accueilli par les ministres et les diplomates à sa sortie de l’avion, selon L’AFP.

«Nous devons amener nos gens à s’unir et guérir les blessures, » dixit M. Machar.

De même, Il a relevé que ses principales priorités était d’assurer un cessez le feu permanent, pour stabiliser l’économie et d’assurer l’accès humanitaire dans tout le Sud-Soudan.

Selon le programme, M.Machar est attendu  au palais présidentiel afin d’être assermenté comme adjoint du président Salva Kiir.La guerre civile a éclaté sur les tensions entre M. Kiir et M. Machar, qui a été limogé en tant que vice-président en Juillet 2013.

Source: BBC

Click here for reuse options!
Copyright 2016 actualité africaine