L’équipementier américain Nike a jeté son dévolu sur l’artiste nigérian Laolu Senbanjo qui a été un des « Masters of Air », lors de l’édition 2016 de la Air Max Con qui s’est tenue à New York, au mois de mars. Le Nigérian a customisé, au cours de l’évènement, de nombreux modèles de l’équipementier en y ajoutant des couleurs vives et des motifs rappelant les tissus issus de sa culture yoruba. Son travail a été très apprécié par les amateurs des modèles de la gamme Nike Air Max.

L’artiste nigérian, qui a fait connaitre son art et est devenu populaire aux Etats-Unis sous le nom de « Afromysterics », a déclaré avoir été très honoré de représenter l’Afrique dans un évènement aussi prestigieux. Il a également assuré vouloir continuer de promouvoir le continent à travers son art.

Egalement chanteur et guitariste, Laolu Senbanjo est par ailleurs un artiste engagé. En dehors de la promotion de la culture africaine, il n’hésite pas à orienter son art vers des thèmes comme le féminisme et la protection des enfants.

Auteur: ecceafrica

Click here for reuse options!
Copyright 2016 actualité africaine