Le soja, nouvel or vert du Malawi ?

Au Malawi, le soja est la nouvelle bénédiction des  producteurs alors que les cours de l’oléagineuse ont atteint un niveau record de 310 kwachas, le kilogramme. La forte demande que connaît la matière première intervient dans un contexte où les revenus générés par le tabac sont en baisse et où les dissensions entre producteurs et acheteurs ont entraîné, à plusieurs reprises, la fermeture des enchères de Kanengo.

Si le soja se négociait encore 100 kwachas le kilogramme, l’an dernier, les appels du président Peter Mutharika, de son ministre des finances, Goodall Gondwe, et du ministre de l’agriculture, George Chaponda, sont venus à point nommé. En effet, les officiels ont invité les agriculteurs à se tourner vers l’oléagineuse qui connaissait une forte demande en Asie.

«Les cours du soja, cette année, sont très bons et les acheteurs nous suivent même dans les champs pour acheter la production. Ceci nous change de l’époque où nous devions leur courir derrière sur les marchés. C’est sans précédent !», se réjouit Adams Chiguduli, un producteur de soja.

Alors que le tabac est, jusque-là, l’une des principales cultures du pays, pourrait-on voir cette situation changer dans un futur proche au profit du soja ? Cette culture a l’avantage de ne pas nécessiter autant d’engrais que le tabac, souligne le Nyasa Times.

Agence écofin

Click here for reuse options!
Copyright 2016 actualité africaine

afrika54news

ACTUALITÉ AFRICAINE À TOUTE HEURE

You May Also Like