La Banque des États de l’Afrique Centrale (BEAC) veut acquérir du matériel pour fabriquer des billets de banque. Elle invite donc à cet effet les entreprises qui remplissent les conditions requises à présenter une offre au plus tard le 1er juillet 2016. Selon le Quotidien de l’Économie, dans sa publication en date du mercredi 25 mai 2016, l’appel à compétition est subdivisé en deux lots indépendants.

«Le premier lot concerne 600 rouleaux de feuillards synthétiques siglés BEAC. Le second, 54 machines à cercler les billets de banque. Le dossier d’appel d’offres (DAO) doit être rédigé en français, retiré au siège de la BEAC, moyennant le paiement d’un montant non remboursable de 100 000 FCFA par lot ou équivalant dans une monnaie librement convertible. Le paiement devra être effectué en espèce aux guichets de la BEAC ou par virement bancaire. Les soumissions sont obligatoires accompagnées d’une garantie de soumission sous forme de garantie bancaire à première demande, et conformément au modèle indiqué dans le DAO et du montant équivalant à 2% du montant de l’offre».

En présence des soumissionnaires qui souhaitent y assister, les plis seront ouverts en une étape le 1erjuillet 2016.

La BEAC cultive la tradition d’un renouvellement décennal de la gamme complète de ses billets. Une première gamme a été créée en 1972, la seconde en 1982 et une autre en 1992. Pour marquer son trentième anniversaire, cette institution a entrepris en 2000 une étude de faisabilité en vue de la création d’une nouvelle gamme de billets en 2002. «Pour des raisons techniques et financières  liées à des contraintes de productions, mais aussi de traitements de billets en circulation, la BEAC a souhaité réduire les formats de ses billets et bénéficier de l’amélioration de leurs caractéristiques techniques pour atteindre le niveau des nouveaux standards européens».

Auteur: cameroon info

Click here for reuse options!
Copyright 2016 actualité africaine