Plusieurs fois annoncée pour morte, c’est finalement le mardi 24 mai en soirée que l’icône de la musique camerounaise a rendu l’âme.

 

Anne-Marie Nzié-concert cinquantenaire de l’indépendance du Cameroun.

Internée en urgence le 08 mai 2016 dans un centre hospitalier de la capitale camerounaise, l’auteur du titre à succès « Liberté » n’a malheureusement pas une fois de plus, déjouer la mort.

Après une riche et longue carrière, la Maman de la musique camerounaise a rendu l’âme après un long  et courageux combat contre la maladie.

La voix d’or de la musique camerounaise et l’une de plus belles voix de la musique africaine, rejoint ainsi son frère aîné  qui l’a initié à la musique, Cromwell Ndzié, Miriam Makeba, Papa Wemba et tous les autres artistes l’ayant précédé. «Libertééé Dieu tout puissant  elle est libre de toute maladie. Merci »

la rédaction

Click here for reuse options!
Copyright 2016 actualité africaine