L’Union européenne (UE) a  décidé de prolonger l’embargo sur les produits agricoles nigérians, au-delà de la date du 31 juin 2016. La nouvelle interdiction devrait porter sur une durée de 3 ans et concerne essentiellement les haricots secs, les graines de sésame, la viande, le poisson séché, l’arachide et l’huile de palme.

Selon Bruxelles, l’interdiction sera en vigueur jusqu’à ce qu’Abuja mette en place un ensemble de réformes exigées par l’UE. Ainsi, il faudra que le Nigéria se dote d’un système officiel de contrôle des exportations et que le pays prenne toutes les mesures pour que ses exportations soient conformes aux normes européennes.

Bruxelles avait interdit les importations en provenance du Nigéria, fin 2015, après avoir envoyé une cinquantaine de notifications, au gouvernement nigérian d’alors, sur la non-conformité de ses exportations avec la législation européenne. Suite au manque de réactions concrètes de la part du Nigéria, l’UE s’était décidée à bannir les expéditions de produits agroalimentaires en provenance d’Abuja.

(Agence Ecofin)

Click here for reuse options!
Copyright 2016 actualité africaine